Betty Tutrice E.I

Adresse : 1 rue Jules Robert 35131 Chartres de Bretagne (15mn de Rennes)

N° SIRET : 513 517 672 00053

 

Séances : Je ne reçois pas les enfants

 

Tarifs adolescents à partir de 16 ans : 50 euros la séance

Tarif adultes : 75 euros

Tarif supervision : 80 euros en groupe ou individuel

 

Tarif réduit sur demande pour les étudiants et les personnes en recherche d'emploi. 

 

Les séances sont d'une durée d'1h sauf pour les séances d'analyse de rêve, la durée est de 1h30

La psychanalyse Jungienne, la voie des profondeurs, le langage de notre âme.

28/12/2023

La psychanalyse Jungienne, la voie des profondeurs, le langage de notre âme.

Dans l'exploration des profondeurs de l'esprit humain, la psychanalyse jungienne, l'analyse des rêves et l'imagination active émergent comme des méthodes puissantes, offrant un chemin vers une compréhension plus profonde de nous-mêmes.

Ces approches, enracinées dans les travaux de Carl Jung, révèlent le langage unique de notre âme, guidant ainsi l'individu vers une harmonie intérieure.

Dans l'exploration des profondeurs de l'esprit humain, la psychologie analytique ou psychanalyse jungienne, l'analyse des rêves et l'imagination active émergent comme des méthodes puissantes, offrant un chemin vers une compréhension plus profonde de nous-mêmes.

Ces approches, enracinées dans les travaux de Carl Jung, révèlent le langage unique de notre âme, guidant ainsi l'individu vers une harmonie intérieure.

 

De la psychanalyse freudienne à la psychologie analytique jungienne. 

 

Carl Gustav Jung a utilisé le terme "psychologie analytique" initialement parce qu'il faisait partie du mouvement psychanalytique fondé par Sigmund Freud. Le terme lui-même, créé par Freud, désigne une méthode d'investigation des processus mentaux qui sont autrement inaccessibles et une forme de thérapie pour les troubles psychiques.

 

Contexte historique : Quand Jung a commencé à travailler, la psychanalyse freudienne dominait le champ de la psychologie et de la psychiatrie. Jung était initialement un collaborateur et un suiveur de Freud. Il utilisait donc naturellement le langage et les concepts du mouvement psychanalytique.

 

Évolution des idées : Au fil du temps, Jung a développé ses propres théories qui divergeaient de celles de Freud, notamment sur des concepts tels que l'inconscient collectif et les archétypes. Cependant, il a conservé le terme "psychologie analytique" pour désigner sa méthode, car elle partageait avec la méthode freudienne un intérêt pour l'exploration de l'inconscient et l'utilisation de techniques comme l'interprétation des rêves.

 

Différenciation progressive : Au fur et à mesure que les différences entre les approches de Jung et Freud devenaient plus prononcées, Jung a commencé à se distancer de la terminologie freudienne. Il a finalement adopté le terme de "psychologie analytique" pour décrire son approche, soulignant ainsi ses particularités par rapport à la psychanalyse freudienne.

 

Influence et héritage : Bien que Jung ait commencé dans le cadre de la psychanalyse freudienne, son éloignement progressif de Freud et l'établissement de sa propre école de pensée ont eu un impact significatif sur le domaine de la psychologie. La psychologie analytique de Jung reste distincte de la psychanalyse freudienne, bien qu'elle partage certaines racines historiques et méthodologiques.


La principaux concepts : 

 

Voici les principaux concepts et caractéristiques de la psychanalyse jungienne :

 

Inconscient collectif : Jung introduit le concept d'inconscient collectif, distinct de l'inconscient personnel de Freud. L'inconscient collectif est une réserve de symboles et de motifs (archétypes) partagés par toute l'humanité, hérités de nos ancêtres et communs à toutes les cultures.

 

Archétypes : Les archétypes sont des éléments primordiaux de l'inconscient collectif. Ils se manifestent sous forme de symboles, de mythes ou de figures telles que l'Anima (l'aspect féminin dans l'inconscient d'un homme), l'Animus (l'aspect masculin dans l'inconscient d'une femme), la Persona (le masque social), l'Ombre (les aspects refoulés de soi-même), et le Soi (le grand esprit, énergie transcendante qui initie les mouvements d'équilibres).

 

Processus d'individuation : C'est le processus central de développement personnel dans la psychanalyse jungienne. L'individuation est le processus par lequel un individu devient un individu différencié, proche de son âme. 

 

Rêves et symboles : Jung accorde une grande importance aux rêves et aux symboles comme moyens d'accès à l'inconscient. Contrairement à Freud, qui voyait les rêves principalement comme des exutoires pour des désirs refoulés, Jung les considérait comme des expressions significatives de l'inconscient, offrant des aperçus de la psyché et aidant à l'individuation.

 

Typologie psychologique : Jung a également développé des théories sur les types psychologiques, qui ont influencé des systèmes tels que l'indicateur de type Myers-Briggs (MBTI). Il identifie des fonctions psychologiques comme la pensée, le sentiment, la sensation et l'intuition, et les attitudes de l'introversion et de l'extraversion.

Approche holistique : Jung considère l'être humain comme un tout, intégrant des aspects psychologiques, spirituels, culturels et physiques. Il met l'accent sur la recherche de sens et l'exploration spirituelle dans le développement personnel.

 

La psychanalyse jungienne a eu une influence profonde non seulement dans le domaine de la psychologie, mais aussi dans les études culturelles, artistiques, religieuses et mythologiques. Son approche unique de l'inconscient et de la dynamique de la personnalité continue d'inspirer les praticiens et les chercheurs dans divers domaines.

 

 

Psychologie analytique Jungienne : Le Chemin de l'Individuation


La psychologie analytique jungienne considère le rêve non pas comme un simple phénomène nocturne, mais comme le point de départ d'un processus de différenciation, un chemin d'individuation qui plonge ses racines dans l'inconscient. C'est un dialogue avec les différentes figures de la psyché, animé par le Soi, qui agit comme un centre harmonisateur en nous.

 

Cette pratique vise à l'union intérieure et à l'harmonie avec le monde. L'analyste, dans ce contexte, sert d'interprète entre le rêveur et le Soi, facilitant ainsi un voyage thérapeutique et spirituel à travers les symboles du rêve​​.

 

 L'Analyse des Rêves : Un Dialogue Intérieur
Dans la psychanalyse jungienne, les rêves sont vus comme des outils auto-thérapeutiques. Ils nous "psychanalysent" eux-mêmes, nous confrontant à ce qui nous mystifie et nous sépare de l'unité harmonieuse de notre être. En accueillant les rêves dans une contemplation systématique, on se met au diapason de l'harmonisation intérieure. Même en l'absence de rêves, le Soi se manifeste à travers la dimension symbolique de l'existence, par exemple, dans les phénomènes de synchronicité, offrant un autre moyen de contacter le Soi​​.

 

L'Imagination Active : Un Colloque Intérieur
L'imagination active, proposée par Jung, est une forme de rêve éveillée qui prépare à la fin de l'analyse psychanalytique et à l'autonomisation de l'individu. Elle ressemble à un dialogue symbolique personnel entre le rêveur et les figures inconscientes de la psyché. Cette pratique n'est pas une dissolution dans l'imaginaire, mais une relation personnelle et différenciée avec les symboles vivants de la vie psychique. Elle libère une source de créativité essentielle, permettant à l'individu de coopérer personnellement au grand œuvre du Soi​​.

 

En conclusion, la psychologie analytique jungienne, l'analyse des rêves et l'imagination active s'entremêlent pour offrir une voie profonde vers l'autonomisation et la compréhension de soi. Elles nous invitent à explorer le langage de notre âme, nous guidant vers une harmonie intérieure et une compréhension plus profonde de notre psyché.